4/5/6 juin 2019 Eurexpo - Lyon - France

Fabrication additive magnétique : des avancées qui font battre le cœur !

Fabrication additive magnétique : des avancées qui font battre le cœur !

Le 14/02/2019

Les plus belles découvertes scientifiques sont souvent le fruit d’un merveilleux hasard, que seuls savent observer les esprits ouverts et curieux. Lorsque Kai von Petersdorff-Campen, Doctorant à l’Université de Zurich, se lance dans le projet de produire une pompe cardiaque en impression 3D, il ne soupçonnait probablement pas que ses travaux attireraient sur lui une attention mondiale.

Son intention initiale n’était d’ailleurs pas « tant de fabriquer une pompe cardiaque fiable, mais plus de démontrer qu’elle pouvait être conçue en une seule étape ».

Soulignons qu’une pompe cardiaque artificielle n’est pas un produit banal (elle est porteuse d’espérance de vie) et techniquement c’est un produit géométriquement complexe et surtout…. elle intègre des aimants.

Le challenge n’était donc pas anodin : d’autant que dans le domaine de l’impression 3D avec aimants incorporés au filament, la recherche n’en est qu’à ses débuts.

Le secret résiderait dans le bon dosage !

Le procédé « Embedded magnet printing » développé par Kai von Petersdorff-Campen consiste à mélanger une poudre magnétique au polymère, ceci pour former un filament qui est destiné à être utilisé en dépôt de matière fondue via une imprimante 3D.

Les filaments sont extraits couche par couche et forment ainsi la pièce souhaitée, qui est ensuite magnétisée dans un champ externe.

La difficulté principale à laquelle se heurte Kai von Petersdorff-Campen est de trouver les bonnes proportions : plus la poudre magnétique ajoutée aux granulés plastiques est importante, plus la force magnétique augmente ce qui en final… fragilise le filament.

Mais loin de se décourager le Chercheur de l’Université de Zurich a finalement trouvé le bon « dosage » en puissance (force magnétique) et souplesse (raisonnablement flexible pour l’impression).

Quelles perspectives pour cette technologie ?

Kai von Petersdorff-Campen est formel : à l’heure actuelle son procédé n’est pas au point pour un produit aussi sensible qu’une pompe cardiaque « je ne voudrais pas avoir un tel dispositif implanté »

Par contre, il est fort probable que pour d’autres dispositifs médicaux il devienne une réelle opportunité ainsi que pour de multiples marchés tels que des moteurs électriques, des disques durs, des haut-parleurs, de l’électro-ménager…

Ceci n’a pas échappé à une communauté internationale reconnue qui l’a convié à la prestigieuse conférence ASAIO à Washington en juin. Il a également remporté le concours de prototype avec la vidéo qu’il a présenté sur son projet.

 

Pour en savoir plus :

https://www.ethz.ch/en/news-and-events/eth-news/news/2018/10/heart-pump-from-a-3d-printer.html

Rédacteur : Anne de LANSALUT

Linkedin
Viadeo
Google +
Imprimer

Interview du mois de Janvier avec IPC

  Rencontre avec Julien Bajolet, Ingénieur Fabrication additive chez IPC 1min30 chrono pour découvrir la solution proposée par le centre technique industriel de la plasturgie et de composites – IPC pour répondre (...)

Interview -